Bonjour et bienvenue sur Arnaud Robinet | Connexion
Français
Newsletter
Pour recevoir notre lettre d’information,
complétez les information ci-dessous :
 
 
Pour vous désinscrire cliquez-ici
Recherche
Contactez Arnaud Robinet
Permanence Parlementaire
9, place Royale
51100 REIMS

Tél : 03.26.97.00.37
Fax : 03.26.06.60.00

Question d'actualité au Gouvernement : épidémie de grippe
Mardi 17 Janvier 2017 (15:46)

Madame la Ministre, Mesdames et Messieurs les Ministres,  Chers collègues,

J’ai un scoop à vous annoncer, une nouvelle sans précédent à vous annoncer : la canicule arrive au milieu de l’été et la grippe saisonnière arrive au début de l’hiver !

J’aurais aimé poursuivre dans l’humour si l’épidémie de grippe n’était pas aussi grave, si les retours des médecins n’étaient pas aussi alarmants.

Madame la Ministre, vous avez vous-même reconnu que le bilan serait « probablement lourd ». Comme vous dites !

Nous n’avons pas encore atteint le pic de l’épidémie que déjà, les chiffres sontinquiétants : 3 millions de personnes touchées, des hausses de mortalité de 25 à 30% dans certaines régions, des hôpitaux engorgés, et pour finir, 6 millions de journées de travail perdues, soit un coût de 900 millions d’euros…

Madame la Ministre, je vous accuse d’inconséquencecar nous avons déjà vécu une épidémie de cette ampleur, durant l’hiver 2015 qui a fait 18 000 morts. Or, au lieu d’anticiper lacrise d’aujourd’hui, vous préférez commenter l’hécatombe d’aujourd’hui.

Inconséquence toujours,quand vous ordonnez aux hôpitaux saturés de déprogrammer des opérations alors que ces dernières sont déjà annulées au quotidien, avec ou sans la grippesaisonnière. J’ajoute qu’en reportant ces interventions chirurgicales, ce sont des coûts supplémentaires que vous ferez supporter à vos successeurs.

Enfin, je vous accuse de cynisme, car cette situation ne serait pas aussi grave si le Gouvernement n’avait affaibli avec autant d’acharnement notre système de santé.

Vous avez fragilisé la médecine de ville et mis à l’écart les cliniques privées, vous avez étatisé encore un peu plus les hôpitaux publics, vous n’avez quasiment rien fait en faveur du virage ambulatoire, en faveur de la santé numérique, ni en faveur des vaccins. Doit-on s’étonner du nombre de morts chez les personnes âgées quand on sait que 70% des personnels soignants ne sont pas vaccinés contre la grippe saisonnière ?!

Oui Madame la Ministre, les Français payent aussi le prix d’une politique de santé idéologique, technocratique et inefficace, qui cache la vérité aux patients.

Alors Madame la Ministre, pouvez-vous au moins nous dire comment vous compter limiter le nombre de morts liées à la grippe ? Vous nous devez la vérité !

0 commentaire
Ajouter un commentaire
Nom :
E-mail :
Commentaire :

Votre commentaire doit se conformer à la législation en vigueur en France. Sont interdits : l'incitation à la haine raciale et à la discrimination, la négation des crimes contre l'humanité et l'apologie de crimes de guerre, la diffamation, ce qui porte atteinte à l'honneur d'une personne, l'incitation au piratage informatique. Les administrateurs se réservent également le droit de supprimer un commentaire si celui-ci est jugé trop agressif, grossier ou encore totalement hors sujet. Toute allusion sexiste, homophobe ou raciste sera aussi effacée, tout comme les messages publicitaires, les messages contenant des coordonnées privées, une adresse internet, une adresse postale ou e-mail.