Bonjour et bienvenue sur Arnaud Robinet | Connexion
Français
Newsletter
Pour recevoir notre lettre d’information,
complétez les information ci-dessous :
 
 
Pour vous désinscrire cliquez-ici
Recherche
Contactez Arnaud Robinet
Permanence Parlementaire
9, place Royale
51100 REIMS

Tél : 03.26.97.00.37
Fax : 03.26.06.60.00

Nombre par page :
Camp d’été « décolonial » : ma réaction
Jeudi 25 Août 2016 (11:15)
« Dès que nous avons été informés de la tenue de cet événement, nous avons pris l’attache des services de l’Etat, pour connaître sa position parce que nous sommes dans un lieu privé pour un événement privé et que je n’avais pas la possibilité de faire interdire un tel événement. Dans un contexte de tensions particulièrement prégnantes dans notre pays, j’ai voulu jouer l’apaisement et éviter toute communication sur le sujet. Je n’ai bien évidement jamais cautionné la tenue de cette manifestation, ni donné mon accord pour qu’elle puisse se tenir dans une auberge de jeunesse dont, bien évidemment, la Ville de Reims ne gère pas les réservations. J’ai eu les services préfectoraux au téléphone pour leur signifier ma vive opposition. Je pensais que nous aurions rapidement une réponse d’interdiction de tenue de la manifestation compte tenu des éléments de réponse de la Ministre de l’Education nationale apportés...
Tribune publiée le 14 juin 2016 dans L'Opinion

Jusqu’à une époque récente, il était devenu presque suicidaire pour un responsable politique de se dire libéral. Le moins on était pour la concurrence, le plus on restaurait les frontières et au mieux on se portait… Et voici que chemin faisant, la droite commence enfin à se départir de son vieux corpus interventionniste, rompant, du moins dans les discours, avec les tabous du débat public : taxation du capital (suppression de l’ISF, exonérations sur les donations), périmètre hypertrophié de l’action de l’Etat (suppressions massives de postes de fonctionnaires, limitation du statut), recours à l’emprunt et visées colbertistes, rentes en tout genre (régimes spéciaux, intermittents, prudhommes…).

Mais en justifiant ces orientations par la seule nécessité de maîtriser nos dépenses publiques et de réduire les déficits, certains leaders de l’opposition rendent un bien mauvais service au camp des libéraux. Bien au contraire, Ils sont, aux yeux de l’opinion, sur le point de réduire...
Lire la suite
1er mai 2012 : François Hollande écrit une lettre aux syndicats et leur dit : "Tout texte de loi concernant les partenaires sociaux devra être précédé d'une concertation avec eux. Je modifierai la Constitution pour qu'elle reconnaisse le dialogue social"

1er juin 2016 : un mouvement de grève illimitée va bloquer les trains, les métros parisiens, les aéroports, les avions d’Air France et les ports maritimes. Après les manifestations qui dégénèrent et le blocage des raffineries, il faut reconnaître que dans le dialogue social, vous vous surpassez !

Quel contraste ! Oui, quel contraste entre ce candidat qui promettait la France apaisée, et ce président qui suscite le désordre.

Mais quand on est dans l’impasse, Monsieur le Premier ministre, c’est bien connu, on recule !  Sur la scène, vous affichez votre fermeté et le Président Hollande vous emboite le pas en annonçant le maintien de l’article 2 de la loi Travail.

Mais dans la coulisse, vous vous apprêtez à un grand marchandage avec les syndicats les...
Lire la suite
2017 : pourquoi la droite peut rallier les jeunes
 
Manifestations étudiantes à répétition, universités et lycées bloqués, violences contre des équipements et des agents publics (proviseurs agressés, occupations de théâtres,  caillassage du commissariat du 11ème arrondissement de Paris, déjà endeuillé par l’attentat contre Charlie Hebdo en 2015 !)… Voilà donc le visage de la France apaisée promise par François Hollande lors de son élection en 2012. Mais derrière ce mouvement social se distingue aussi le reniement le plus absolu de ce quinquennat, à savoir l’abandon de la jeunesse de notre pays.
 
Alors qu’il avait en effet promis de faire de la jeunesse sa priorité, François Hollande a surtout poursuivi la politique inefficace, inique et coûteuse qui, depuis 1981 et la montée du chômage, consiste à multiplier les dispositifs d’assistanat (généralisation du service civique, doublement du nombre d’emplois aidés pour les jeunes, contrats dits de génération…)....
Lire la suite
Au lendemain de la 4ème Conférence Environnementale organisée par votre majorité, je vous propose une mesure simple, concrète permettant à la fois de renforcer les territoires sinistrés par la fermeture de sites militaires ou industriels mais également de renforcer le développement de l’énergie solaire dans notre pays.

Car oui, il nous faut accompagner le développement des alternatives énergétiques, renforcer la recherche et promouvoir les initiatives innovantes au cœur des territoires.

C’est justement tout l’enjeu du projet de la Ferme 112, sur ma circonscription, qui – sur les ruines de l’ex Base aérienne 112 – a l’ambition de développer un pôle d’excellence et de recherche pour la promotion des ressources de demain.

Ce projet devrait s’accompagner de l’implantation de panneaux photovoltaïques sur une partie des anciennes pistes : un cadre idéal !

Le développement de projets photovoltaïques participe à la redynamisation des territoires, à la production de valeurs, à la création...
Lire la suite